L'action culturelle

Laboratoire(s)

____

L'Orchestre national d'Île-de-France attache une grande importance à sensibiliser tous les publics à la musique classique et au répertoire de l'Orchestre. C'est pourquoi, depuis trois ans, l'orchestre a initié un partenariat auprès des grandes écoles culturelles.
 
Pour ces premières saisons, l'École nationale supérieure Louis-Lumière, l'École Boulle et le Lycée Suger se sont prêté au jeu.
À l'aide de thèmes imposés et de cas pratiques, les étudiants d'une promotion se sont emparé de la vie de l'Orchestre.
 

Lycée Suger / BTS audiovisuel

Les étudiants du BTS audiovisuel du lycée des métiers de l'image et du son Suger situé à Saint-Denis ont réalisé un reportage sur le concert participatif « Chantez avec l’orchestre » donné en mars dernier à la Philharmonie de Paris dans le cadre d'Orchestres en fête.
 

École nationale supérieure Louis-Lumière

Depuis trois saisons, l’Orchestre national d'Île-de-France et l’École nationale Supérieure Louis-Lumière se sont associé pour proposer aux étudiants de deuxième année en section photo de s’immerger pendant un trimestre au cœur de l’Orchestre.
 
À eux de mettre en avant, en photo ou grâce à de courtes vidéos, la spécificité de l’Orchestre national d'Île-de-France qui vient à son public en investissant les théâtres franciliens.
 

.............................................................................
SAISON 3
.............................................................................

 

LE MUSICIEN DANS L'ORCHESTRE
 
...
L'orchestre au naturel

Et si l'orchestre était un paysage ? Quatre musiciens jouent dans la nature, filmés par Victor Poullain.
La végétation alentour figure le reste de l'orchestre et suggère l'émotion musicale.
 

 

 

 

 

...
95 souffles singuliers

On ne l'entend jamais. Il ne figure sur aucune partition. Pourtant sans lui, le monde serait muet : le souffle du musicien disparaît dans la musique.
Alice Mignon questionne sur la respiration d'une violoniste, le souffle d'une clarinette...
 

 

 

...
La hiérarchie dans l'orchestre

 
À travers les témoignages de quatre musiciens d'instruments et de rang différents, Joseph Banderet interroge leur vision de la hiérarchie et ses influences sur la micro-société constituée par l'orchestre.
 

 
...
Des histoires...

 
Derrière chaque pupitre, chaque instrument, se dévoilent une personnalité, des hobbies, des histoires, des souvenirs… Coline Sentenac s'intéresse à l’identité de l’orchestre qui se construit en permanence à travers le groupe ; Robin, Matthieu, Hélène, Benjamin, leurs collègues, leurs prédécesseurs, et un jour, leurs successeurs.
 
Lumiere  - Sentenac Lumiere - sentenac - giraud
 
Lumiere - sentenac - duthoit Lumiere - sentenac - paillette
 
...
Temps suspendus

En vidéo, l’effet de freeze permet de « geler » une partie de l’image tandis que l’action se poursuit dans le reste du cadre.
Ce procédé permet de souligner l’habileté des gestes et la concentration des musiciens, et de donner ainsi à voir ces temps suspendus qui les relient les uns aux autres, depuis l’annotation d’une partition jusqu’à la sortie de scène. Par Kévin Théard.
 

 

...
Mon instrument et moi

Trois musiciens évoquent auprès de Lucas Leroy leur instrument et le rapport intime qu’ils entretiennent à lui.
Quelle vibration diffuse un violoncelle dans le corps qui le tient? Comment allier vitesse et légèreté
dans un solo de violon? Quel est le poids d’une contrebasse?
 

 

 

 
...
Surraditivité

La somme énergétique de deux corps est supérieure à l’addition des énergies séparées de ces deux entités. Thomas Liardet s’attache à matérialiser le passage de la somme des musiciens vers l’ensemble qu’est l’Orchestre.
 

 
À voir très prochainement :
 
...
Spiccato

Pierre-Emmanuel Sombret est second violon au sein de l’orchestre.
Un journée racontée par l'instrument, et par Sarah Schrimpf.
 
ENRIQUE MAZZOLA
 
...
Enrique Mazzola, le mystère du geste

Sarah Schrimpf suit le chef d’orchestre Enrique Mazzola racontant son enfance, ce qui explique le choix de son métier.
 

.............................................................................
SAISON 2
.............................................................................

 
LE MUSICIEN DANS L'ORCHESTRE
 
...
Binômes

Au sein des musiciens se trouvent des binômes de corde. Ces derniers partagent le même pupitre et jouent donc ensemble avec la même partition. Les vidéos de William Bibet s'intéressent à ces deux personnes. Elles les mettent en scène lors de leurs répétitions, que ce soit seuls ou au sein de l'orchestre.
La bande sonore est une interview des deux musiciens qui parlent l'un de l'autre. Les voix se suivent et racontent leur histoire commune ou leurs impressions et leurs ressentis sur leur partenaire.
 


 


 
...
Portrait du pupitre des hautbois

Un orchestre : ensemble subdivisé en pupitres, composés eux-mêmes de musiciens jouant d'un même instrument. Chaque musicien appartient à un groupe instrumental défini, tout en gardant sa propre personnalité.
Le travail de portraits photographiques de Agathe Gaboriau s'attache à présenter le statut du musicien au sein de l'Orchestre national d'Île-de-France : un portrait de groupe du pupitre des hautbois, ainsi que quatre portraits individuels des musiciens qui le forment sont présentés.
Les musiciens sont photographiés dans la grande salle de répétition de la Maison de l'Orchestre, située à Alfortville. Lieu de musique par excellence, il symbolise à merveille la réunion de tous ces individus en un groupe pour jouer les uns avec les autres.
 
Hautbois ENSLL
 
...
Portraits

La formation symphonique est par nature un ensemble d’instruments variés. Chaque pupitre apportant sa touche à l’œuvre collective, c’est bien de l’union de leurs différences que naît l’harmonie, la musique.
Les images du projet d'Anaëlle Raguet présentent à chaque fois deux de ces musiciens dont seule une moitié de visage est visible. Chaque duo repose sur une caractéristique qui différencie les deux individus et les complète. Ils se distinguent par leur diversité d’âge, d’origine, de statut dans l'orchestre...
 
ENSLL carte ENSLL carte ENSLL carte ENSLL carte ENSLL carte
 
...
Le statut du musicien dans l'Orchestre

L'originalité du travail de Constance Asseman est le choix du point de vue subjectif. Il permet de nous glisser au sein de l'orchestre, et d'approcher individuellement l'un des musiciens.
Formellement, cette vidéo est divisée en quatre fenêtres dans lesquelles s'articulent les séquences où nous sommes « ce musicien », penché sur son instrument, entouré des autres musiciens qui composent avec lui ce pupitre.
 

 

...
Triptyque

Trois images de Chloé Calvet présentées en triptyque permettent de départager différents moments et/ou éléments qui soulèveraient l’attention du spectateur. L’image du haut rappelle la vision qu’il aurait au travers d’une paire de jumelles. L’image au-dessous renvoie au champ visuel qu’il aurait en regardant directement la scène. La dernière image souligne un détail du lieu : salle de répétition, centre commercial, etc.
 
ENSLL kakemono ENSLL kakemono ENSLL kakemono ENSLL kakemono ENSLL kakemono
 
...
Le musicien dans l'orchestre

Violoniste, contrebassiste ou encore percussionniste, chacun a une place et un rôle dans l'Orchestre.
Pourtant, le public les perçoit seulement comme un ensemble, celui de l'Orchestre national d'Île-de-
France.
Le diaporama de Maude Artarit permet de mettre des noms sur des visages, le temps d'un instant. En offrant une place à l'individu, celui-ci s'associe progressivement à d'autres pour former un orchestre symphonique. Les noms se mélangent, la scène se remplit et l'Orchestre naît ainsi de cette diversité.
 

 

...
L'individu au sein de l'Orchestre

La série photographique proposée par Leonor de Chanterac s’attache à représenter l’individualité des musiciens au sein de l’Orchestre. La progression qui s’établit entre l’individu en tant que tel et le musicien suggère alors que les deux sont en réalité indéfectibles, que l’on en soit conscient ou non.
 
ENSLL chanterac
 
.............................................................................
LES ACTIONS CULTURELLES

 
...
Portraits de spectateurs

L'Orchestre national d’Île-de-France compte dans son programme musical des interventions en des lieux insolites qui n'ont pas pour habitude d'accueillir des musiciens. Deux de ces actions culturelles ont été suivies. La première se passe au sein de l'école Steiner de Verrières-Le-Buisson. La seconde est un flashmob organisé par l'Orchestre national d'Île-de-France et le conservatoire d’Aulnay-sous-Bois.
Une série de portraits des élèves-acteurs de la première action culturelle et des spectateurs du
flashmob a été réalisée par William Bibet à la suite de ces événements. Leurs impressions ont été recueillies et figurent sur la photographie.
 
ENSLL portrait ENSLL portrait ENSLL portrait
ENSLL portrait ENSLL portrait ENSLL portrait
 
ENSLL portrait flasmob ENSLL portrait flasmob ENSLL portrait flasmob
ENSLL portrait flasmob ENSLL portrait flasmob ENSLL portrait flasmob
 

...
École Steiner-Waldorf de Verrières-le-Buisson

Chaque jour, pendant une semaine, deux musiciens différents de l'Orchestre national d'Île-de-
France interviennent à l'école Steiner de Verrières-le-Buisson pour accompagner l'ensemble musical
de l'école. Durant cette semaine, les musiciens se succèdent auprès des enfants afin de les aider
dans la pratique de leur instrument.
Les photographies de Constance Asseman témoignent de l'importance de la gestuelle dans la musique et dévoilent la passion partagée par les musiciens de l'orchestre et les enfants de l'école.
 
ENSLL Steiner ENSLL Steiner ENSLL Steiner ENSLL Steiner
ENSLL Steiner ENSLL Steiner ENSLL Steiner ENSLL Steiner
ENSLL Steiner ENSLL Steiner ENSLL Steiner
 
...
Actions culturelles

L'Orchestre prend l'initiative de venir vers son public et de s'immerger dans des lieux à la fois originaux et inattendus pour mieux «toucher» les spectateurs. Chaque performance offre un lieu, une ambiance et un public différents.
Une gare, une école, un centre commercial : l'Orchestre et ses musiciens sont où on ne les attend pas, entourés de jeunes partenaires comme les étudiants d'un conservatoire ou les élèves d'une école.
Photos de Agathe Gaboriau.
 

 

...
De l'apprentissage à la représentation

Avec ses actions culturelles, l'Orchestre national d'Île-de-France enseigne et partage la musique aux côtés de publics et d'audiences variées. La vidéo de Léonor de Chantérac retrace, des répétitions à la représentation finale, la collaboration de l'Orchestre avec les élèves de l'École Steiner Waldorf à Verrières-le-Buisson. Entre partage et apprentissage, élèves et musiciens de l'Orchestre se retrouvent autour d'un même thème et d'une même envie : faire vivre la musique au quotidien et la présenter au plus grand nombre.

 

...
Des lieux inattendus...

L'Orchestre national d'Île-de-France a pour particularité de dépasser le territoire conventionnel de la musique symphonique. Au-delà de la salle de concert traditionnelle, il va à la rencontre de son public, dans tous les lieux, auprès de tous les auditeurs.
Le projet de Maude Artarit montre l'influence de l'Orchestre sur l'environnement qu'il investit. Le lieu est parfois inattendu, le public parfois impatient ou surpris, mais la satisfaction est toujours là où la musique s'invite. Par un petit jeu de comparaison, on prend conscience de l'impact de l'Orchestre sur ces espaces de représentation jugés hors du commun.
 

 

...
Flashmob

Nous sommes un samedi : la fréquentation de la galerie commerçante est à son comble. Les premières notes du Boléro de Ravel résonnent, les passants s'arrêtent, curieux... Un à un, les musiciens apparaissent, descendent l'escalator ou sortent du public... et se rejoignent pour former un ensemble musical en harmonie qui se verra être applaudi au final du morceau. Vidéo Anaëlle Raguet
 

 

 

.............................................................................
SAISON 1
.............................................................................

 
LE STATUT DU MUSICIEN AU SEIN DE L'ORCHESTRE
 
L’Orchestre national d’Île-de-France est composé de 95 musiciens, 95 instruments, 95 individus qui forment un ensemble. Le statut du musicien au sein de l’Orchestre est donc dual : il existe à la fois en tant qu’individualité et en tant qu’élément de l’Orchestre.
Les projets, essentiellement vidéographiques, appréhendent donc le statut et l’engagement des musiciens au sein de l’Orchestre, à travers des approches fondamentalement distinctes. Ici, il s’agit de mettre en lumière les parties du corps marquées par la pratique des instruments ; là, il est question de confronter le musicien à son propre discours sur sa place au sein de l’Orchestre ; ailleurs encore, il s’agit de mettre en regard le son de l’instrument seul et celui de l’orchestre tout entier...
Les portraits vidéographiques réalisés dans le cadre de ce partenariat mettent donc en valeur la personnalité de chaque musicien, autant que son rapport à la musique, à l’instrument, et à l’Orchestre.
 
...
Portraits

Au-delà de sa volonté de replacer le musicien dans un
rapport plus équilibré avec le spectateur, le souhait d'Antoine Le Roux consiste à ouvrir un espace de dialogue pour chaque individu, un espace où l'expérience personnelle de l’orchestre puisse trouver un écho. À travers ses « portraits vivants », les musiciens se confrontent à leur propre image et à leur individualité en fixant l’appareil photo pendant des séquences d’1min30.
«Il n’est jamais facile de confier sa parole lorsque nous bénéficions de la protection du groupe. Néanmoins, nos caractères variés donnent toute sa valeur à un orchestre, pour peu que nous y prêtions suffisamment d’attention.»
 


...
Portraits vidéographiques

Un nœud papillon blanc, une veste queue-de-pie noire, des chaussures cirées : tel est le costume de concert du musicien de l’Orchestre.
Établissant un subtil parallèle entre la préparation d’un boxeur avant son match et celle d’un musicien avant son concert, ce portrait réalisé par Anne-Lou Buzot & Mathilde Galis joue sur l’importance du code vestimentaire propre à l’orchestre symphonique. En endossant son costume, le musicien appartient à l’ensemble.
 


Elle est violoniste au sein de l’Orchestre national d’Île-de-France. Elle est une voix au sein de l’ensemble. Elle est une individualité au cœur de la musique.
Ce portrait vidéographique tend à mettre en valeur l’articulation entre le son d’un instrument et celui l’orchestre dans sa globalité. Par l’alternance et l’inversion des bandes sonores, ainsi que par le jeu des images vidéographiques et photographiques, ce portrait révèle l’individu au sein de l’orchestre.
 


...
Corps et instrument

L’objet de ces portraits vidéographiques réalisés par Liza Bodt et Quentin Dufour est de valoriser le musicien en tant que personne.
Guidant le regard du spectateur d’une image à l’autre, le split-screen met en valeur l’union du corps du musicien et de son instrument.
Pris à part de l’orchestre, l’artiste a pu choisir librement son discours musical et ainsi exprimer sa singularité, tant dans l’échauffement que dans le morceau joué.
 


 
.........................................
L'ORCHESTRE DANS LA CITÉ

 
La région francilienne est le terrain de jeu de l’Orchestre national d’Île-de-France. De ville en ville, l’ensemble symphonique encourage et cultive l’amour de la musique classique. Abolissant les frontières entre les prestigieuses salles parisiennes et les espaces culturels municipaux de la grande couronne, l’Orchestre va à la rencontre de publics variés pour partager son interprétation des grands classiques et des créations contemporaines. Les musiciens voyagent donc de salle en salle, s’adaptant toujours aux architectures qui les accueillent.
Dans le cadre de cette thématique, chaque groupe de photographes a accompagné l’Orchestre dans différentes villes. Par la sérialité des portraits in situ, par la fragmentation des lieux et des ambiances, ou par le panorama composite, nos travaux tendent à restituer la manière dont l’Orchestre investit chaque salle de concert. La diversité de nos approches permet d’ailleurs d’appréhender cette problématique sous différents angles.
 
...
Partitions panoramiques

Pour révéler les différents moments qui entourent chaque concert de l'Orchestre national d'Île-de-France et la manière dont l’orchestre et le public composent avec le lieu d'accueil (théâtres franciliens), Anne-Lou Buzot & Mathilde Galis ont réalisé cette série de «Partitions panoramiques».


...
Fragments d'orchestre

Les cinq séries photographiques de Claire Fisher et Marc-Antoine Lorcy présentent les « rencontres d’un soir » entre l’Orchestre national d'Île-de-France et les lieux de concert. Les portraits de chaque série sont réalisés grâce à un dispositif photographique constant qui, au travers des singularités des cinq musiciens, représente l’ensemble orchestral.
 
ENSLL - Fragments d'orchestre 1
...
ENSLL - Frangemnts d'orchestre 2
...
ENSLL - Fragments d'orchestre 3
...
ENSLL - Fragments d'orchestre 4
...
ENSLL - Fragments d'orchestre 5
 
...
Morcellement et unité

Par le biais de mosaïques, Liza Bodt et Quentin Dufour ont retranscrit le dynamisme, la mobilité et l'unité de l'Orchestre national d'Île-de-France.
Grâce à des photographies prises lors du passage des musiciens, mais aussi lorsque le lieu était vide, chaque mosaïque permet de découvrir ce lieu tant dans son architecture que dans l'occupation de l'espace par l'orchestre.
Ainsi, dans ces œuvres finales, se retrouve l'esprit de groupe de l'orchestre : une multitude de photographies uniques, assemblées pour recréer un tout, une image unie.
 
ENSLL Morcellement
...
ENSLL Morcellement
...
ENSLL Morcellement

 

 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur GooglePlus Partager avec Add-This