La Cité des Marmots ☆ Minots

La Cité des Marmots ☆ Minots

Angélique Kidjo fait la courte échelle aux Marmots ☆ Minots au Théâtre du Châtelet

guitare Amen Viana
chant Angélique Kidjo
direction Rémi Durupt
mise en scène Laurent Gachet

Concert symphonique

Réserver

23 juin 2024 - 19h
Paris (75)

Théâtre du Châtelet

La Cité des Marmots ☆ Minots c’est une école des chants d’ailleurs qui permet d’apprendre une autre langue en musique par la transmission orale, le partage du répertoire et de l’univers d’un·e artiste. Pour 2024, c’est Angélique Kidjo l’artiste griotte ! La Cité des Marmots ☆ Minots fait goûter à près de 1 500 enfants la joie d’une pratique artistique et la création d’un spectacle musical aux côtés d’un·e artiste. Elle crée un dialogue qui vise à faire naître un désir de culture dès le plus jeune âge et à favoriser l’éveil au spectacle vivant : découvrir d’autres façons de voir le monde, de nouvelles cultures, les comprendre, apprendre, chanter et jouer ensemble pour réaliser des concerts exceptionnels. Après plusieurs mois d'ateliers dans les classes de 18 villes Seine-Saint-Denis, Paris et Marseille, rendez-vous en Juin 2024 pour les grands concerts où les chœurs de La Cité des Marmots ☆ Minots accompagnent Angélique Kidjo sur scène.

Angélique Kidjo, quatre fois lauréate aux Grammy Awards, est aujourd’hui l’une des plus grandes artistes de la musique internationale, avec treize albums originaux à son actif. Time Magazine la considère comme « l’unique diva africaine ». Une des cinquante personnalités les plus emblématiques du continent Africain selon la BBC, femme la plus influente d’Afrique selon Forbes Magazine, The Guardian la classe en 2011 dans le top 100 des femmes les plus inspirantes du monde. Elle a récemment reçu le prestigieux Crystal Award 2015 décerné par le Forum Économique Mondial à Davos, en Suisse, et le Prix d’Ambassadeur de la conscience 2016 d’Amnesty International. Véritable interprète, sa voix saisissante, sa présence scénique et ses influences multiculturelles ont gagné le respect de ses pairs et l’ont portée au delà des frontières africaines. Angélique Kidjo a su mélanger les sons traditionnels africains de son enfance au Bénin avec les sonorités RnB, funk et jazz américaines, et les influences d’Europe et d’Amérique Latine.

Cette année Angélique Kidjo présente son tout dernier projet, sa reprise de l’album des Talking Heads sorti en 1980, « Remain in Light« . Elle enregistrera sa version de l’album avec le producteur superstar Jeff Bhasker (Kanye West, Jay Z, Drake, Beyoncé, Bruno Mars et Taylor Swift), en reprenant des classiques tels que « Crosseyed and Painless » , « Once in a Lifetime » et « Born Under Punches » et les réinterprétant avec des sonorités électriques, des guitares africaines et des chœurs. Angélique portera cette nouvelle aventure musicale sur scène lors d’une tournée mondiale en salle et en festivals en 2017, dont une représentation exceptionnelle au Carnegie Hall ainsi qu’un concert au Bonnaroo Music Arts Festival aux Etats-Unis.

Son album « Djin Djin » est sacré Meilleur Album World en 2008 aux Grammy Awards et son album « OYO » a été nommé pour le même prix en 2011. En janvier 2014, ses mémoires intitulées « Spirit Rising: My Life, My Music » (Harper Collins) et son douzième album, « EVE« , sont acclamés par la critique. Elle remporte un deuxième Grammy Awards en 2015 pour « EVE« , et son extraordinaire album symphonique « Sings » enregistré avec l’Orchestre Philharmonique de Luxembourg est également sacré Meilleur Album de Musique du Monde aux Grammys en 2016.

Angélique a continué ensuite de se produire en symphonique avec plusieurs prestigieux orchestres internationaux dont le Bruckner Orchestra, l’Orchestre Royal National Ecossais et la Philharmonie de Paris. Sa collaboration avec Philip Glass, « IFÉ: Three Yorùbá Songs« , donne lieu à un concert à guichets fermés aux Etats-Unis avec le San Francisco Symphony en juin 2015.

Parallèlement à ces concerts symphoniques, Angélique continue de donner les concerts qui ont fait sa renommée à travers le monde aux côtés de ses quatre musiciens. Elle fait ses débuts à la télévision en janvier 2016 avec un show enregistré à Austin au Texas. Angélique Kidjo poursuit également son engagement humanitaire à travers le monde en faveur des enfants, en tant qu’ambassadrice de « bienveillance» de l’UNICEF et de l’OXFAM.

Elle a créé sa propre fondation caritative, Batonga, qui œuvre pour l’éducation des jeunes filles en Afrique. Elle chante « Blewu » devant 70 chefs d’état sous l’Arc de Triomphe le 11 novembre 2018 lors de la cérémonie de Commémoration du centenaire de l’Armistice de la première guerre mondiale, en hommage aux soldats africains.
Lire la suite
A découvrir
également
Gestion des cookies
Des cookies sont déposés sur votre ordinateur, votre tablette ou votre appareil mobile lorsque vous visitez notre site internet. Ils permettent d'améliorer nos services et de vous offrir une expérience utilisateur plus fluide et adaptée à vos préférences.
Notre site utilise des cookies pour vous permettre une navigation optimale, sécuriser votre visite, regarder des vidéos et pour vous proposer un contenu personnalisé.
En savoir plus sur la Gestion des cookies
PARAMÉTRER
REFUSER
ACCEPTER